Les 3 vies (et plus ?) de la femme cougar …

Certains articles dédiés au phénomène cougar évoquent l’idée selon laquelle les femmes cougars auraient 3 vies …

  • De 0 à 20 ans (vie chez les parents et essentiellement consacrée aux études).
  • De 20 ans 40 ans (responsabilités professionnelles, conjugales et familiales).
  • De 40 à 60 ans (besoin de retrouver du temps pour elle) …

Le cap des 40 ans : un nouveau départ, une nouvelle (troisième) vie ?

OUI !

Le cap des 40 ans est souvent un cap important et source de changements significatifs (*).

A 40 ans ou plus, beaucoup de femmes :

  • Ont fait de nombreux sacrifices pour faire face à leurs responsabilités conjugales, familiales et professionnelles.
  • Ont connu des déceptions amoureuses (sont divorcées ou sont séparées).
  • Se disent qu’il est à nouveau temps de profiter de la vie / de penser à elles.
  • Sont indépendantes.
  • Sont encore belles.
  • Ont envie de plaire à nouveau.
  • Ont envie de vivre de nouvelles expériences.

Discussion : 3, 4, 5 vies ou plus ?

Comme nous l’avons souligné en introduction, l’idée selon laquelle les femmes cougars auraient 3 vies est aujourd’hui la plus répandue.

Mais il nous semble pourtant plus pertinent d’aller au-delà de 3 vies …

Nous vous proposons donc d’adopter une typologie basée sur les tranches d’âge suivantes :

  • De 0 à 20 ans.
  • De 20 à 30 ans.
  • De 30 à 40 ans.
  • De 40 à 50 ans.
  • Plus de 60 ans.

Pourquoi avons-nous choisi cette typologie?

– 0 à 20 ans.

Ce point ne fait pas débat. Nous passons donc au point suivant.

– 20 à 30 ans et 30 à 40 ans (au lieu de 20 à 40 ans).

L’idée de « splitter » la tranche d’âge 20 / 40 ans en deux tranches nous a tout de suite semblé nécessaire.

La plupart des jeunes décident de se marier / de s’installer en couple autour de 30 ans. Autrement dit, peu de personnes décident de fonder un foyer à 20/25 ans, mais plutôt après la trentaine.

Pourquoi ?

Citons ici deux explications possibles :

  • Les jeunes font des études de plus en plus longues et préfèrent attendre d’avoir trouvé un travail sérieux avant de s’engager dans une vie de couple ou familiale.
  • Ils ont envie de profiter de la vie, de vivre un maximum d’expériences avant de décider de s’engager dans une relation sérieuse.

– 40 à 50 ans et 50 à 60 ans (au lieu de 40 à 60 ans).

Nous l’avons souligné plus haut : la décision de fonder un couple et d’avoir des enfants arrive plus tardivement que ce que l’on pouvait observer par le passé.

Ce décalage se retrouve aussi au niveau du phénomène cougar.

Pour être clair, il se trouve que de plus en plus de femmes deviennent cougars autour de 50 ans.

Et il nous semble que l’âge moyen des prochaines générations de femmes cougars devrait plus se déplacer vers la cinquantaine que vers la quarantaine.

Et pour ce que est de la tranche d’âge 50 / 60 ans ?

Les préoccupations des femmes cougars de 40 / 50 ans se décalent elles aussi vers la tranche d’âge supérieure.

– Plus de 60 ans

Avec la durée de vie qui s’allonge, les relations cougars trouvent de nouveaux horizons …

En guise de conclusion

Comme nous l’avons souligné en introduction, différents articles spécialisés reprennent l’idée selon laquelle les femmes cougars auraient trois vies.

Mais nous l’avons vu plus haut, cette typologie nous semble trop limitée.

Les femmes cougars ont au moins 2 vies de plus !

Et nous espérons que vous nous rejoindrez pour dorénavant parler des 5 (et non pas 3) vies des femmes cougars ! 🙂

*****

* Beaucoup de couples qui ont autour de la quarantaine traversent des périodes difficiles.

Les hommes ont souvent du mal à comprendre les insatisfactions exprimées par leurs femmes.

Mais l’analyse des moteurs de changement chez les femmes cougars permet de mieux comprendre la nature des enjeux présents dans la plupart des couples qui ont plus de 40 ans.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *