Cougar Blues : quand une cougar est dans le doute

Etre célibataire après 40 ans n’est pas un cas isolé. Qui ne connait pas dans son entourage un ami, une personne de sa famille, un collègue ou un voisin célibataire ?

A 40 ans ou plus …

Le bilan est souvent amère lorsque l’on est une femme et que l’on se retrouve …

  • Seule, divorcée, célibataire et éventuellement / de surcroit sans enfant(s) …
  • Ou en couple mais …
    • Sans cesse confrontée à différentes contrariétés conjugales …
    • Amoureuse de quelqu’un d’autre …
    • Avec un désir insatiable de vivre de nouvelles rencontres sensuelles (simplement virtuelles ou même réelles) …
    • Avec des doutes :
      – Sur ses capacités à plaire / à séduire …
      – Sur son âge qui commence à devenir avancé …
      – Sur ses cheveux blancs, ses rides ou ses premiers problèmes de santé …
      – Sur sa vie passée : échecs, regrets, satisfactions …

Sortit pour faire de nouvelles rencontres ?

Vous en conviendrez, les endroits pour socialiser sont souvent plus orientés pour les rencontres entre jeunes. De nombreuses personnes qui ont passé la quarantaine peuvent éprouver des difficultés à rencontrer des gens de leur âge et dans leur situation.

Je vois trop de femmes qui essayent de tout faire à la fois, mais qui échouent ! Elles ne sont pas elles-mêmes. Au lieu de cela, elles se sentent en deçà de leur niveau de bonheur, elles se sentent coupables de ne pas être au top, elles se sentent épuisées …

Je suis bien placée pour le savoir …

J’ai moi-même traversé ce type d’épreuve.

C’est dans ces moments que l’on se recroqueville sur soi, que l’on écoute plus son cœur, que l’on a à nouveau envie d’être heureuse. C’est dans ces moments que l’on a de nouveau envie de se sentir femme, simplement …

Avec le recul, je gère mieux ces situations, je doute moins de moi …

Et puis je me sens beaucoup plus confiante depuis que j’ai testé les sites de rencontres. Je sais qu’il me faut généralement peu de temps avant d’avoir des opportunités de rendez-vous lorsque je fais appel à ce type de service.

J’espère que ce témoignage, cette note d’espoir, servira à toutes les femmes (cougar ou pas).

Les femmes ne doivent pas faire un choix entre féminité, force et réussite.

Elles peuvent à la fois être féminines, fortes et réussir dans la vie.

L’heure des bilans – de percer le pour et le contre – est venue …

Et les cougars ont le blues …

Ainsi soit-il !

  • Mesdames, soyez fortes ! Tentez de rebondir ! Tentez de transformer cette situation en quelque chose de nouveau et de positif !
  • Et messieurs, jouez vous aussi votre partition ! Venez consoler les femmes cougars en peine sur notre site !

Elles ont besoin de tendresse, d’être chouchoutées 😉

Et vous verrez, elles vous le rendront bien !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *