Les cougars et l’argent

Les cougars sont particulièrement à l’aise avec l’argent : indépendante financièrement, souvent à l’apogée de leur carrière professionnelle, généralement avec des postes à responsabilité, elles n’ont, pour la plupart, aucun problème d’ordre financier, et l’assume fort bien, en profitant de la vie comme il se doit, mais aussi en faisant profiter de cet argent leur entourage et les proches. C’est pourquoi les mauvaises langues s’en donnent à cœur joie en prétextant que les jeunes hommes ne sont intéressés que par une seule chose venant de ces femmes mûres qui pourraient être leur mère : les sous. Cette vision paraît cependant réductrice, car les cougars ne sont certainement pas des perruches que l’on peut plumer.

Des femmes indépendantes qui profitent de leur argent

La situation professionnelle attrayante des cougars les place dans une position sociale la plupart du temps aisée. Indépendantes, elles peuvent donc s’adonner à l’essentiel : se maintenir en forme, bien dans leur peau, et tenter de freiner les signes extérieurs de vieillissement, et ce, quel qu’en soit le prix à payer. Une partie (plus ou moins importante) de leurs revenus confortables s’envolent donc généralement dans les soins cosmétiques, les petites interventions de rajeunissement, et la chirurgie esthétique lourde pour les plus téméraires … Car pour rester jeune et désirable, il faut s’en donner les moyens, en ne se laissant pas aller, mais surtout en s’entretenant physiquement et mentalement. Ce cocktail de séduction et d’argent, teinté d’un soupçon de pouvoir, ne laisse d’ailleurs pas indifférent les hommes, surtout jeunes, les mûrs ayant tendance à se sentir en rivalité avec ces femmes d’exception.

S’offrir les petits plaisirs de la vie

Mais retarder les effets du temps n’est pas la principale préoccupation de la cougar : elle aime profiter de la vie, et son salaire le lui permet généralement. A elle donc les voyages, les week-ends, les restaurants et les sorties diverses où elle prend du bon temps. Peu avare, elle en fait souvent profiter son « lionceau » si celui-ci n’en a momentanément pas les moyens, en n’hésitant pas à mettre la main à la poche s’il ne peut pas payer … D’où l’idée reçue que les jeunes hommes ne s’intéressent aux femmes matures que pour leur porte-feuille bien garni. Évidemment, comme dans tout groupe social, il existe des brebis galeuses, qui essayeront toujours de profiter de la crédulité ainsi que de la gentillesse de certaines personnes en attente … Mais la plupart des hommes jeunes apprécient la maturité pour ce que cela implique : l’expérience et une plus grande tolérance.

Les cougars n’ont donc plus rien à prouver professionnellement, et se contentent de s’épanouir socialement, en profitant de ce que l’argent peut leur offrir.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *